star
newsletter instagram facebook


Comment (se) reconstruit-on après un désastre ?

Samuel Achache traverse les motifs de l’effondrement et de la renaissance, dans une pièce fragmentaire travaillée avec les Lieder de Schumann, qui continue à explorer librement les liens entre théâtre et musique.

Sans Tambour est l’histoire de l’effondrement qui arrive sans crier gare d’une maison et des personnes qui l’habitent. À partir de cette situation Samuel Achache compose une pièce sous forme de tableaux qui racontent plusieurs époques, d’aujourd’hui à l’âge de pierre, et parcourt les pans de vie de ceux qui ont habité cette maison. Le plateau est un chantier en déconstruction permanente, fait des strates du passé et des traces du présent. Le chant sort des ruines et les instruments de musique des décombres ; chaque musicien-interprète tente de reconstruire avec ce qu’il reste, de son souvenir déformé et de sa mémoire subjective.

Accompagné à la direction musicale par Florent Hubert et par une partie de ses collaborateurs, Samuel Achache revient à une forme très musicale qui part du Lied comme forme intime pour travailler sur l’ensemble, en le faisant porter par plusieurs voix.

Mise en scène Samuel Achache 
Direction musicale Florent Hubert
Arrangements collectifs à partir de lieder de Schumann tirés de: Liederkreiss op.39, Frauenliebe und Leben Op.42, Myrthen op. 25,Dichterliebe op 48, Liederkreiss op.24
De et avec Gulrim Choi, Lionel Dray, Antonin-Tri Hoang, Florent Hubert, Sébastien Innocenti, Sarah Le Picard, Léo-Antonin Lutinier, Agathe Peyrat, Eve Risser 
Scénographie Lisa Navarro 
Costumes Pauline Kieffer 
Lumières César Godefroy
Collaboration à la dramaturgie Sarah Le Picard, Lucile Rose
Régisseur général et plateau Serge Ugolini
Régisseuse plateau Sarah Jacquemot-Fiumani
Régisseur Lumières Maël Fabre

 

Centre International de Créations Théâtrales / Théâtre des Bouffes du Nord & La Sourde
Coproduction Théâtre de Lorient - Centre Dramatique National, Théâtre National de Nice, Les Théâtres de la ville du Luxembourg,Théâtre de Caen, Le Quartz, Scène nationale de Brest, Festival d’Avignon,  Points communs nouvelle scène nationale Cergy-Pontoise /Val d’Oise , Festival Dei Due Mondi – Spoleto, Opéra national de Lorraine, Festival d'Automne à Paris, Le Parvis – Scène nationale Tarbes Pyrénées, Théâtre + Cinéma Scène Nationale Grand Narbonne, Le Grand R – Scène Nationale de La Roche sur Yon
Avec le soutien en résidence de création de la vie brève – Théâtre de l’Aquarium et du Centre d’Art et de Culture de Meudon