Berliner Mauer : Vestiges

Julie Bertin & Jade Herbulot

Le Birgit Ensemble

En novembre 2013, alors en dernière année au Conservatoire national supérieur d’art dramatique, une quinzaine d’élèves commencent un travail consacré à l’histoire du Mur de Berlin. Ensemble, ils plongent dans l’histoire de ce monument en s’intéressant spécifiquement aux symboles qui lui sont attachés. À travers lui, ils s’interrogent sur l’héritage idéologique et politique de leur génération – ils sont tous nés entre 1986 et 1990 – et, progressivement, tissent les mailles d’une dramaturgie de l’histoire qui leur serait propre. Qu’est-ce que c’est que d’être né pendant la chute du communisme, pendant la fin d’un certain état du monde, pendant la naissance d’un autre ?

En décembre de la même année, ils présentent : Berliner Mauer : vestiges, un spectacle au matériau hybride, aux styles contrastés, non sans légèreté et humour, au sein d’un dispositif qui vise à impliquer le plus concrètement possible les spectateurs. À l’issue des représentations, les metteuses en scène du projet, Julie Bertin et Jade Herbulot, décident de prolonger ce travail en fondant Le Birgit Ensemble. Jade Herbulot et Julie Bertin préparent actuellement leur prochaine creation Pour un Prélude pour Juillet 2015. Le spectacle sera présenté dans une version en extérieur au Théâtre de la Parenthèse à Avignon, puis en tournée, notamment au Théâtre 95 de Cergy-Pontoise lors de la saison 2015-2016. 

Julie Bertin / Mise en scène

Etudiante en philosophie à Paris I, elle obtient sa licence en 2009 et rentre, la même année, à l’Ecole du Studio Théâtre d’Asnières (dir. Jean-Louis Martin Barbaz). En 2011, elle intègre le Conservatoire national supérieur d’Art dramatique et travaille, notamment, sous la direction de Dominique Valadié, Nada Strancar, Alain Zaepffel, Sylvie Deguy, Caroline Marcadé, Yvo Mentens, ou encore, plus récemment, Georges Lavaudant. En 2012, elle met en scène une adaptation de L’éveil du printemps de Frank Wedekind. L’année suivante, c’est au côté de Jade Herbulot qu’elle crée Berliner Mauer : vestiges, un spectacle autour de l’histoire du Mur de Berlin. Le spectacle est en présenté au Théâtre Gérard Philipe – CDN de Saint-Denis du 31 janvier au 14 février 2015, et sera repris – en production déléguée du Théâtre Gérard Philipe (TGP) – au mois de mars 2016 au Théâtre des Quartiers d’Ivry, puis en tournée aux Transversales de Verdun. Parallèlement, le TGP invite le Birgit Ensemble à créer  Pour un Prélude  au Théâtre de la Parenthèse à Avignon en Juillet 2015.

Jade Herbulot / Mise en scène

Après des études de Lettres Modernes à l’Ecole Normale Supérieure de Lyon, elle suit une formation de comédienne à l’Ecole du Studio Théâtre d’Asnières. Elle y rencontre Clara Hédouin avec qui elle adapte et met en scène Les Trois Mousquetaires – La série d’après A. Dumas sous la forme d’un théâtre-feuilleton représentés dans des lieux atypiques. En 2011, elle joue au 104 dans Haïkus de prison d’après Lutz Bassman dans une mise en scène de Kéti Irubetagoyena. La même année, elle entre au Conservatoire national supérieur d’Art dramatique de Paris et suit les classes de Daniel Mesguich, Sandy Ouvrier et Nada Strancar. Elle y travaille également avec Caroline Marcadé, Yvo Mentens et Georges Lavaudant. En décembre 2013, elle co-met en scène avec Julie Bertin Berliner Mauer : vestiges, repris au TGP en février 2015. En mai 2014, elle joue au Théâtre 13/Seine dans une création collective de la Compagnie M42 dirigée par Alexis Lameda-Waksmann : Le laboratoire chorégraphique de rupture contemporaine des gens. En juillet 2015, elle présentera avec Julie Bertin Pour un Prélude - la deuxième création du Birgit Ensemble. En octobre 2015, elle jouera au Théâtre des Quartiers d’Ivry dans La Double Inconstance de Marivaux, mis en scène par Adel Hakim.